Elisabeth Ebory


Élisabeth Ebory est née en 1979. Après avoir étudié la biologie, elle s’essaie au journalisme numérique, avant de se diriger vers l’informatique.

Enfant, elle commence à écrire pour ne pas oublier les noms des personnages qui peuplent ses rêves. Au fil du temps, l’écriture prend une place de plus en plus importante dans sa vie jusqu’à devenir pour elle une liberté incontournable et une respiration nécessaire.

Adolescente, elle s’enthousiasme pour Les Hauts de Hurlevent et Lord Jim. Le Portrait de Dorian Gray la marque pour longtemps. Puis elle découvre des plumes contemporaines comme celle de Susanna Clarke ou de Hal Duncan. Graphiquement, ce sont les fées de Brian Froud ou d’Amandine Labarre qui façonnent son imaginaire.

 

Dans les années 2000, elle publie ses premières nouvelles aux éditions Oxymore. Léa Silhol et Karim Berrouka l’encouragent dans la voie de l’écriture. Puis, les éditions Griffe d’encre lui permettent de réaliser un recueil de novelles, A l’orée sombre, en 2009 et une novela, Novae, en 2011. La Fée, la pie et le printemps aux éditions ActuSF est son premier roman.

 

Bibliographie : 

  • 2017 – La Fée, la pie et le printemps, Editions ActuSF  Roman
  • 2011 – Novae, Griffe d’encre Editions Novella
  • 2009 – A l’orée sombre, Griffe d’encre éditions Recueil de nouvelles
  • De 2004 à 2018 plusieurs nouvelles (voir ci dessous

2004 – Ce que le temps a jugé — Emblèmes 12 « Polar », L’Oxymore

2004 – Caniculaire — Emblèmythiques «Mythophges», L’Oxymore

2008 – Échiquiers, tasses, théière et passoire enchantée, Aube  & Crépuscule, Griffe d’encre éditions

2010 – Ava du ciel — Element II, L’air, Griffe d’encre éditions

2011 – Le privilège des dieux — Eternelle Jeunesse, Asgard Editions

2011 – Madame des cris — Fées divers 4, Le souffle d’éole

2018 – Fichu Chaudron, Editions ActuSF

 


En Angleterre, les légendes ont été mises sous clé depuis longtemps. La fée Rêvage complote pour détruire cette prison et retrouver son pouvoir sur l’humanité. Elle a même glissé un changeling dans le berceau de la reine...

 

Mais Philomène, voleuse aux doigts de fée, croise sa route. Philomène fait main basse sur une terrible monture, des encres magiques, un chaudron d’or et même cette drôle de clé qui change de forme sans arrêt. Tant pis si les malédictions se collent à elle comme son ombre... Philomène est davantage préoccupée par ses nouveaux compagnons parmi lesquels un assassin repenti et le pire cuisinier du pays. Tous marchent vers Londres avec, en poche, le secret le plus précieux du royaume.


En savoir plus ...