Gabriel Sandoval



Avec ce roman nourri des souvenirs, souvent facétieux, d’une enfance heureuse au sein d’une famille d’exilés espagnols dans les années soixante à Toulouse, Gabriel Sandoval rend un hommage tendre et pudique à ses parents, Feli et Gabriel, personnages charismatiques sans le vouloir, nobles de cœur et d’âme. Devenu adulte et orphelin, il revient sur les traces de son passé et de celui de son frère Bernardo, et se prend à rêver, à revoir, à revivre.